L'histoire du RadicalismeAdhérer aux Radicaux de Gauche

Les Radicaux de Gauche

Nous, Les Radicaux de Gauche, portons le projet d’une République laïque, démocratique et sociale plaçant le citoyen au cœur de nos actions et propositions pour une société plus  juste, plus solidaire. Une société de progrès possible et partagé.

C’est la volonté de liberté, d’égalité, de fraternité et de laïcité qui nous anime.

Oui il existe encore une gauche et une droite politiques car elles sont porteuses de choix, donc de démocratie vivante. Oui, il nous faut afficher clairement nos positions en faveur d’un projet de société progressiste, européen, et solidaire digne du 21e siècle dans le respect de chaque citoyen.

Lire Nos valeurs et nos engagements
Nous rejoindre

180 ans après, un radicalisme furieusement moderne

Au cours des années 1840, le radicalisme se pense comme une des réponses possibles à la société industrielle émergeant en France. Alexandre Ledru-Rollin en diffuse les idées lors de sa campagne électorale dans la Sarthe en 1841, puis dans son journal La Réforme.

L’idée centrale est l’instauration de la démocratie politique mise en œuvre par le suffrage universel, pour établir de « justes améliorations sociales« . Cette fin sociale de la démocratie est définie comme une voie moyenne entre le libéralisme qui écrase les « petits » au profit des puissants et le socialisme qui remet en cause la propriété privée. Car le radicalisme entend protéger celle-ci, conçue comme la garantie de la liberté et de la dignité humaine, de l’emprise du capitalisme.

Pour y parvenir, il compte sur l’action de l’État qui doit protéger les faibles et les petits, et mettre fin aux abus du capital en rendant à la Nation les grandes richesses nationales concédées, mines, canaux ou chemins de fer. Ces idées sont considérées comme extrémistes par la société de l’époque et c’est pourquoi on les qualifie de « radicales », anglicisme que ces démocrates reprennent à leur compte puisque la loi interdit de se dire républicain.

Nos actualités

Nouveau Front Populaire

Nouveau Front Populaire

En responsabilité, parce qu’il est de notre devoir de faire gagner la gauche pour empêcher de laisser la France entre les mains de l’extrême-droite qui n’est et ne sera jamais la solution aux problèmes des Français, nous choisissons collectivement de rester au sein du Nouveau Front Populaire, bien qu’ayant été ignorés par les grands partis.

Vers un nouveau Front Populaire

Les Radicaux de Gauche se félicitent de la construction de ce nouveau FRONT POPULAIRE face au risque majeur d’accession au pouvoir de l’extrême droite. Les Radicaux de Gauche ont donc signé cet accord de constitution d’un nouveau FRONT POPULAIRE, mouvement au sein duquel le radicalisme a toute sa place autant qu’il était au cœur du FRONT POPULAIRE en 1936 et des avancées sociales qui en sont nées.

Résultat des élections européennes

Nous prenons acte de ce résultat pour la liste de la Gauche Unie. Cette liste qui portait les valeurs humanistes, sociales, de souveraineté industrielle et de laïcité en Europe. Malheureusement notre message n’est pas parvenu à toucher le plus grand nombre, sans doute parce que ces dernières années, la gauche au pouvoir a perdu sa […]

Attal vs Bardella : comme larrons en foire

Le prétendu débat Attal/Bardella est une nouvelle manœuvre anti-républicaine du pouvoir macroniste. Elle vise à substituer à  l’affrontement Droite-Gauche un pseudo débat entre le camp des « progressistes », bien sûr représenté par Emmanuel Macron et ses affidés, et le camp de l’Extrême-Droite fascisante.

Nouvelle-Calédonie : les errances et les erreurs d’Emmanuel Macron

Emmanuel Macron possède l’art certain de créer des crises (gilets jaunes, Nouvelle Calédonie…) et de se mettre dans des impasses politiques.

20 JUIN 1944 – 2O JUIN 2024 : LES RADICAUX DE GAUCHE PARTICIPENT A LA COMMÉMORATION DE L’ASSASSINAT DE JEAN ZAY

Le 20 juin 1944, quelques jours après le débarquement des alliés, Jean ZAY, ministre Radical, était assassiné par la milice. Le 20 juin 2024 sera le jour de la Commémoration de l’assassinat de Jean ZAY. Les Radicaux de Gauche invitent tous leurs militants, tous les Républicains et tous ceux qui luttent contre l’Extrême-Droite fascisante à participer aux cérémonies.
LRDG proche de chez vous

Les Radicaux de Gauche proches de chez vous

Vous souhaitez rencontrer les militant.es dans votre région ou près de chez vous ? N’hésitez pas à contacter nos référent.es « LRDG » dans les fédérations.

Découvrez nos instances, les élu.es, les référent.es et nos fédérations.

La vie des fédérations